Rock en Seine 2017 – Les 10 artistes à ne pas manquer

rock-en-seine-2017_3566750909823730248

Comme l’année dernière, nous finirons en beauté l’été dans le plus célèbre festival francilien (fêtant cette année sa quinzaine) qui nous promet cette année encore de beaux moments en perspective avec une programmation exigeante, alléchante. Peut-être la plus aboutie depuis 15 ans. Et comme l’année dernière, un petit tour d’horizon, non plus avec 5  mais 10 artistes, au vu de l’exigeante programmation de cet été:

          1. Beach Fossils (Vendredi – 18h – Scène du Bosquet)

La pop désabusée de ces trois new-yorkais sera une parfaite mise en jambe pour cette quiznième édition. A la fois décalé et planant, l’univers musical de Beach Fossils rappelle celui des Smiths. Bref, une introduction festivalière à ne manquer sous aucun prétexte !

          2. The Jesus & Mary Chain (Vendredi – 20h – Scène de la Cascade)

Evénement non négligeable ! Les pionniers du noise rock et du shoegaze ont fait leur come-back avec leur premier album en 17 ans: Damage & Joy.  Une belle occasion de se laisser porter par les douces et brutes mélodies de Just Like Honey, Head On ou ce Teenage Lust d’exception que l’on vous propose en avant-goût !

          3. Franz Ferdinand (Vendredi – 21h – Grande Scène)

Critique non objective. Ceux qui me connaissent savent à quel point je suis un fan assidu des écossais auteurs du hit Take Me Out. Pour leur grand retour, ils choisissent Rock en Seine où ils sont comme à la maison (ce sera leur quatrième passage après 2005, 2013 et 2015 en tant que FFS) pour un show que l’on sait déjà énergique et généreux. A l’image du groupe !

          4. Jain (Samedi – 18h20 – Grande Scène)

La révélation pop made in France de 2016. Vous en avez marre du matraquage Come ou Makeba dans toutes les publicités du service public ? Pourtant, une véritable énergie et un charisme se dégage de la belle toulousaine lors de ses concerts. Désormais accompagnée de musiciens, on a tout de même hâte de danser une nouvelle fois sur ces deux tubes pourtant mille fois entendus !

          5. Her (Samedi – 19h10 – Scène du Bosquet)

Déjà vus il y a quelques semaines aux Eurockéennes, le groupe rennais est une belle révélation scénique aux accents soul prononcés qui devraient faire danser et chavirer les admirateurs. Nous, on est déjà conquis !         

          6. Lee Fields & The Expressions (Samedi – 21h05 – Scène Cascade)

La légende de la soul fait son premier passage à St Cloud. Moment 70’s garanti pour les mélodies avec mélodies funky et jazzy au programme. Si on le surnomme « Little James Brown », ce n’est pas par hasard !

          7 . Sleaford Mods (Samedi – 23h30 – Scène du Bosquet)

Les anglais déchaînés de Sleaford Mods, joueront le samedi 26 août. Avec leurs shows minimalistes (un Mac – un micro et des litres de bière), le duo mélange post-punk et hip-hop en crachant leur venin sur la société anglais avec un accent à couper au couteau. Nul doute que leur performance ne laissera personne indifférent.

          8. Ty Segall (Dimanche – 16h55 – Scène Cascade)

A seulement 30 ans, le californien prolifique est l’auteur d’une dizaine d’albums, soit un par an. Devenu depuis quelques années, une valeure sure du rock, il serait impensable de manquer son retour à Saint-Cloud à base de riffs bruts, dans la lignée des meilleurs groupes de garage. Nul doute que la sono pointera vers 11 !

          9. Slowdive (Dimanche – 20h50 – Scène du Bosquet)

Décidément, les programmateurs de Rock en Seine aime le come-back shoegaze. Le quintet de Reading a publié il y a quelques mois leur somptueux dernier album (le premier depuis 22 ans) qui mélange guitares acérées et mélodies aériennes. Un combo parfait qui devrait séduire les festivaliers au coucher de soleil dominical.

          10. The xx, (Dimanche – 22h – Grande Scène)

Qui aurait cru ? En quelques années, le phénomène indie-pop s’est transformé en tête d’affiche très vendeuse et a donné naissance à de nombreux petits (alt-j, London Grammar…). Pour son premier passage à Rock en Seine, ils auront le privilège de clôturer cette quinzième édition avec leurs mélodies mélancoliques et lumineuses à l’instar de l’excellent I See You.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s