Top 10 Cinéma – 2017

2017 a été une riche année cinématographique et nous a offert quelques moments inoubliables, imprimés à jamais sur nos rétines. Avant de tourner la page, retour sur la petite dizaine de film ayant marqué ces douze derniers mois entre mastodontes attendus et pépites surprenantes. 

10. Ghost in the Shell

On en avait déjà parlé ici. Le film a été injustement décrié, pour des raisons compréhensibles. Mais le résultat est loin d’être catastrophique ! Notamment grâce à un sublime travail artistique. Effectivement, il ne réduit au plus simple la dimension philosophique de l’animé d’Ooshii. Mais ce live-action n’a rien de véritablement honteux !

9. The Lost City of Z

L’Apocalypse Now signé James Gray. L’épopée amazonienne du réalisateur de Two Lovers a été un échec commercial mais à réévaluer de toute urgence ! Épaulé par une solide distribution (Charlie Hunham, Robert Pattison), ce sublime voyage de 2h30 évoque tour à tour Joesph Conrad, Blaise Cendrars, David Lean… et donc Coppola. Pas les plus mauvaises références en soi !

8. Billy Lynn

Véritable révolution technologique (le film est le premier à être tourné en 120 images par secondes), le film marque aussi par la justesse de son propos, le difficile retour au pays de soldats américains, embourbés dans le conflit irakien. Ang Lee signe une véritable claque qui magnifie le roman déjà bouleversant de Ben Fountain qu’il adapte ici. On a encore du mal à s’en remettre !

7. Certaines Femmes

Un portrait touchant et introspectif signé Kelly Reichardt. Les plans sublimes s’enchaînent, les actrices douées et les histoires touchantes également. Comme toujours, ce sont souvent les plus beaux films qui ne profitent pas d’une distribution à la hauteur du film.

6. Ouvert la Nuit

Avec l’un des meilleurs acteurs français devant et derrière la caméra, Ouvert la nuit a été la belle surprise de ce début d’année. Comédie optimiste et décalée, loin des grosses marques peu finaudes qui cartonnent au box-office, le film marque aussi la dernière apparition sur écran de Michel Galabru.

5. Born to be Blue

Le biopic sur Chet Baker, avec un Ethan Hawke saisissant capte toutes les félures du personnage avec justesse: drogue, 50’s, jazz, rapidité et descente aux enfers. Une mise en abyme subtile qui joue sur les 

4. Dunkerque

Le gros spectacle signé Nolan est encore un coup de maître. Haletant de bout en bout, Dunkerque est un des meilleurs films sur la Seconde Guerre mondiale, rien que ça. Multipliant les séquences mémorables et un casting varié (les immenses Tom Hardy et Kenneth Branagh, ainsi qu’un des chanteurs des One Direction !), le film garde sa puissance et son rythme à couper le souffle, même après un revisionnage sur un petit écran. C’est à ça qu’on reconnaît les grands films !

3. Good Time

On vous a décrit en long, en large et en travers tout l’amour que nous portions pour ce chef d’oeuvre moderne. Comme pour le Nolan cité précédemment, le deuxième visionnage est, au mieux, aussi intense que le premier.

2. Stupid Things

Petit film indé, grosse pépite de l’année. En seulement 1h10, (real) nous emmène dans un univers très emprunt à Malick ou Lynch, où chaque arrêt sur image est un véritable tableau de maître, malgré la des propos. Ces jeunes acteurs amateurs sont tout simplement bluffants et apportent une touche poétique à un récit simple et efficace jouant beaucoup sur les non-dits.

1. La La Land

Tout a déjà été dit là-dessus. Et certains pourront trouver que cette médaille d’or est trop « facile ». Mais franchement, comment faire autrement que placer La La Land en haut du podium. Madeleine de Proust cinématographique, le film nous fait vivre mille sensations, comme à la grande époque du musical. Bien plus profond qu’il n’y paraît, La La Land est un film définitif, accentué par la virtuosité de la mise en scène de Damien Chazelle qui, après son fabuleux Whiplash, signe un nouveau chef d’oeuvre.

Publicités

2 réflexions sur “Top 10 Cinéma – 2017

  1. La médaille d’or n’est pas forcément facile quand elle est justifiée : je crois bien que j’aurais fait le même choix !
    J’aurais sans doute placé 120 Battements par Minute également sur le podium par contre, pour ma part.

    Aimé par 1 personne

    1. Je l’ai vu récemment et, justement j’ai été un peu déçu, au sens où le battage médiatique a été « too much ». Les acteurs sont bons et les scènes de réunions excellentes (le film n’aurait été que cette sorte de huis-clos dans cet amphi que j’aurais probablement adoré le film), mais j’ai trouvé que c’était assez répétitif dans sa construction et assez surestimé…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s