Au Rendez-Vous des Occultés #1

#1

Après une « remise à niveau » du blog et de son organisation, nous avons décidé de vous proposer de nouveaux rendez-vous. Pour celui-ci, vous serez inviter un lundi sur deux aux Rendez-Vous des Occultés ! Nous vous y présenterons brièvement nos dernières découvertes et espérons que vous ferez de même dans les commentaires. Enjoy !

– Les Occulteurs Occultés

Pour ce premier épisode, nous vous avons préparer un bon gros mix. Dans l’espoir de vous rassasier, nous vous souhaitons une bonne lecture !

Des Expositions ? 

Sans titre.png

Jusqu’au 21 juillet, courez au Centre Pompidou voir la première rétrospective consacrée au photographe américain Walker Evans. Inscrivant son oeuvre dans le contexte de la crise économique de 1929, il prend comme sujet le peuple américain, celui des campagnes reculées avec des routes désertiques, paysans, moulins et nombreuses bâtisses de style coloniales. Plus qu’une exposition, une véritable invitation à entrer dans l’univers multiforme de ce grand artiste méconnu.

Venez aussi à la Curieuse Nocturne du Musée d’Orsay le 29 juin pour voyager à fond de 19h à 22h30 ! Découvrez la Tournée des Refuges avec Tcha Badjo, detmp_e3c26b1c510c2f77be9a836021012dbcs mélodies russes et balkaniques et pleins d’autres découvertes ! Venez admirer les œuvres de certains artistes voyageurs, ou même les auteurs des guides de voyage les Guides Bleus ! Devenez globe-troqueur en échangeant vos anciens guides, écoutez des voyageurs contemporains vous raconter leurs aventures et enfin, profitez d’un verre au Café Campana !

Affiche-terra-data-480.jpg

 

Si vous voulez avoir une bonne excuse pour aller à la Cité des Sciences, sachez que leur exposition Terra Data, nos vies à l’ère du numérique est présente jusqu’au 7 janvier 2018 ! Des ateliers scientifiques et des ressources pédagogiques permettront de s’interroger sur la planète, les machines autour de la notion des big data. L’exposition s’intéresse à ces « masses astronomiques de données » en tant que phénomène qui fait aujourd’hui partie de notre société ! Pour plus d’infos, cliquez ici !

Le Point Mélomaniaque

On vous propose cette semaine deux nouveaux morceaux événements: le premier signe le grand retour des canadiens d’Arcade Fire, avec la furie électro qu’est Creature Comfortl’autre est le premier titre solo de l’ex-chanteur d’Oasis, Liam Gallagher avec Wall of Glass.

Profitez-en aussi pour aller aux Solidays qui se déroulent du 23 au 25 juin ! L’occasion de retrouver des artistes qu’on ne présente plus (Prodigy, Cocoon, Cage The Elephant, Kery James) ! Mais l’avantage d’un festival, c’est aussi de pouvoir découvrir des artistes, nouveaux ou pas, qu’on peut adorer et qu’on sera content d’avoir vu en concert 😉 Pour toute la programmation, rendez-vous ici !

Après ces nouveautés, nous vous proposons un petit flashback, direction les sixties avec les Blind Faith !!!

Les Blind Faith c’est la réunion de quatre grands mythes de la musique des années soixante : Eric Clapton, Ric Grech, Steve Winwood et Ginger Baker ! Ils ne sortiront qu’un seul et unique album, Blind Faith, en 1969, présentant six titres. À l’époque le projet déçoit fortement le public anglophone qui s’attendait à bien plus de morceaux. Suite à ça, le groupe se sépare à la fin de la tournée, après seulement un an d’activité. Mais Blind Faith ne se fait pas oublier si facilement et cela grâce au titre Can’t Find my Way Home ! Pas besoin d’en dire plus, écoutez !

Le Roman du Moment 

Maintenant, prenons la direction du siècle des Lumières, voulez-vous ? 

128804_couverture_Hres_0.jpgIl y a deux mois, Arturo Pérez-Reverte publiait aux Éditions Seuil le roman Deux Hommes de Bien. L’écrivain espagnol y décrit la quête de deux espagnols, don Pedro Zàrate et don Hermogenes, mandatés par l’Académie Royale d’Espagne pour partir à Paris et rapporter l’Encyclopédie, alors interdite dans leur pays. Arrivés dans la Capitale, Zàrate et Hermogenes découvrent avec fascination la société des Lumières et son dynamisme culturel (bibliothèques, salons et librairies). La quête des aventuriers est cependant mise à mal par une partie de l’Académie qui, opposée au courant des Lumières, envoie un espion à leur suite. Dans ce roman, au-delà d’une quête concrète qui serait celle de l’Encyclopédie se joue surtout celle d’une ouverture culturelle, de comment, deux hommes prennent des risques considérable pour permettre à leur pays de s’élever intellectuellement et socialement.

Et pour les Cinéphiles ?

Vu que les bonnes sorties ciné du mois se comptent sur les doigts d’une main, ressort sur quelques écrans l’un des grands chef d’oeuvre de Clint Eastwood, le western Impitoyable qui marqua sa grande résurrection bien méritée aux yeux des critiques. Une belle occasion de (re)découvrir sur grand écran le sang, les Colt et les paysages désertiques qu’Eastwood connaît si bien !

Un Documentaire qui Change Tout 

The_Mask_You_Live_InNetflix est généralement associé aux séries, mais que dire des documentaires qui y sont présentés ? Nous vous avions déjà parlé de The Mask You Live In sur Instagram mais nous aimons nous répéter. The Mask You Live In c’est un documentaire d’un peu plus d’une heure trente qui s’intéresse à la pression sociale exercée sur les jeunes garçons. Il se concentre principalement sur les États-Unis où, d’après les statistiques, il y a beaucoup plus de suicides chez les adolescents que chez les adolescentes, mais aussi, où les jeunes garçons se mettent à boire de l’alcool très tôt (aux alentours de 11-12 ans) et en trop grande quantité. Dans ce documentaire on part à la rencontre d’adolescents, de petits garçons mais aussi de spécialistes qui décryptent pour nous ces comportements, ces paroles qui mystifient la masculinité et oppressent la sensibilité humaine pour, au final, conduire à de sévères déviances. The Mask You Live In est déchirant et très juste, le tout en remettant complètement en question nos comportements sociaux, nous vous encourageons fortement à le regarder !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s